chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mardi 5 décembre 2017

Pavés de Pantin


Rue Raymond-Queneau
29 août 2012

4 commentaires:

  1. Je connais peu Patin mais c'est une ville qui me plait bien, comme beaucoup de ville dans cette "banlieue". Samedi je suis allé écouter une copine à La Menuiserie, petit lieu de concerts, chansons françaises, sis 77 Rue Jules Auffret, résistant fusillé à Châteaubriant. Dans la rue, il faisait nuit, il faisait froid. Dans ce coin, que des immeubles en brique rouge plantés sur une colline, un dédale de rues descendantes, d'escaliers tortueux, de rampes en fer, le tout éclairé par les réverbères orangés. J'avais l'impression d'être en Amérique, dans le Chicago des années trente, dans un film style The Maltese Falcon ! Les voyages à petits prix !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, alors là, mon poto, t'étais vraiment aux confins de Pantin, PSG et les Lilas, là où on attaque la falaise, les hauteurs d'où on voit la plaine de France ... Belle incursion ! ;-)

      Supprimer
  2. It looks like a difficult curve. ;)

    RépondreSupprimer