chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mardi 20 juin 2017

Săpânța : la maison de Patras


Roumanie : Săpânța.
La maison de Stan Ion Patras,
premier peintre-sculpteur du Cimetière Joyeux.
L'atelier est occupé par un apprenti successeur du maître.

Musée national. 47° 58' 16,3" N - 23° 41' 28" E.







La généreuse guide savante, libre-penseure et son petit fils Lucas, né en France.


L'atelier



Le puits.

Le chien de la famille 

2 commentaires:

  1. C'est plus coloré que là où j'enterre ma mère !
    Mais mon père voulait un putain de marbre rose, donc volonté et respect.
    De mémoire, je me souviens d'une seule tombe colorée, celle de Braque à Varengeville. Pas de peinture, une mosaïque avec du bleu et un oiseau...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, l'art funéraire, ses modes, ses époques, les goûts, les couleurs ....
      Paix au souvenirs, l'emballage n'est plus qu'affaire de sensibilité ...
      Porte-toi bien.

      Supprimer