chasser le naturel



Virgílio Ferreira

dimanche 22 janvier 2017

un jardin public sans joggeurs


Pas de gens qui courent,
pas de jeux pour enfants
ou d'aire de danse orientale,
pas de Rosa Bonheur.

Points de vue,
richesse végétale et animale
et quelques chants aléatoires.

Par exemple, un cimetière parisien de banlieue :



3 commentaires:

  1. Moment de fraîche quiétude ;-)
    Céline & Philippe

    RépondreSupprimer
  2. très zen comme attitude ces bancs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. comme quoi, où il y a du zen, peut y avoir du plaisir ...
      dicton du NeufTrois !

      Supprimer