chasser le naturel



Virgílio Ferreira

vendredi 28 octobre 2016

les bonnes affaires de la grouse



Sur le site numérique de theguardian, un papelard de Damian Carrington met au jour une étude menée par les Amis de la Terre (Friends of the Earth) révélant que les grands propriétaires de domaines de chasse au lagopède (grouse) se partagent des millions de livres de subsides publiques.
Trente de ces domaines ont reçu 4,5 millions d'euros pré-Brexit, en 2014, y compris par le duc de Westminster, le plus riche propriétaire terrien du RU, avec des propriétés foncières estimées à 9 milliards de livres.
Les landes de chasse au lagopède, peu favorables à l'environnement et à la faune sauvage, couvrent un demi million d'acres ( 2000km²).
Bien entendu, les propriétés sont détenues par un conglomérat de seigneurs, ducs, comtes et barons, ainsi que des banquiers, des hommes d'affaires et des entreprises basées dans de lointains paradis fiscaux.
Article lisible en angliche, ici !


2 commentaires:

  1. Nos chers voisins sinciers ne touchaient jusqu'alors que des aides de l'U.E. et pas un centime de leur royaume. Suite au Brexit, l'état britannique, dans sa grande mansuétude, mais aussi quelque peu embarrassé , a décidé de leur venir en aide, mais juste pour un an...
    Et après, faudra peut-être vous retrousser les manches les p'tits gars !!!
    Céline & Philippe

    RépondreSupprimer