chasser le naturel



Virgílio Ferreira

dimanche 9 octobre 2016

il est passé par ici ...


Sur le site numérique du BTO, l'expérience de traçage de 9 coucous, appareillés au RU, continue.

Le relevé du 5 octobre montre une tendance de voies migratoires assez directe, mais certaines sont exposées à des aléas intéressants, tels :

- Larry, parti du Lancashire, passe par la Hongrie, un saut dans le talon italien avant de filer en direct ...
   
- Bill, parti de la forêt de Sherwood, s'arrête à la frontière algéro-tunisienne, un saut en Kabylie, un autre en Andalousie, re-Kabylie et Mauritanie avant de rejoindre ses quartiers d'hiver ...

- David, du Pays de Galles, après une escale dans le Queyras, direct sur le Monténégro, puis la République centrafricaine ...

En savoir plus, à cette adél :


4 commentaires:

  1. Les oiseaux ont quelques jolies marques. J'aime le jaune autour de l'œil!

    Il est donc intéressant de voir comment ils peuvent suivre les oiseaux à travers le cycle de migration entier. Certains des oiseaux volent une route plus longue à travers la France, mais ont la même destination finale! J'espère qu'ils pourront trouver la raison de la baisse de la population.
    Merci! J'ai apprécié la lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus on s'approche, plus on decouvre et s émerveille ...

      Supprimer
  2. Je pensais qu'il n'y avait pas plus casanier qu'un (vieux) coucou.

    RépondreSupprimer