chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mardi 18 octobre 2016

"Exposure" d'Antony Gormley


A Lelystad, sur Flevoland,
sur un éperon de la Markermeer,
"Exposure" d'Antony Gormley,
avec ses soixante tonnes et ses vingt-cinq mètres de haut,
contemple le paysage.

Les indigènes, les jours gris,
ont baptisé leur nouveau commensal :
"l'homme qui chie".
Les jours meilleurs, il devient
"l'homme accroupi" ...

52° 31' 16.63" N - 5° 25' 31.13" E


3 commentaires:

  1. J'aime ces types de sculptures, tellement plus grand que la vie. Il doit avoir été un défi de construire".
    L'homme accroupi" est beaucoup plus agréable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette sculpture monumentale est superbement située.
      Quant aux deux appellations, il faut bien reconnaître aussi qu'il y a des besoins bien agréables ...

      Supprimer
  2. Un sculpture magnifique et impressionnant. J'adore cet homme.

    RépondreSupprimer