chasser le naturel



Virgílio Ferreira

dimanche 25 septembre 2016

Sept heures douze


Sept heures douze, un bon suroît fait
délicatement dégringoler le baromètre.
 
Ca pionce sévère et nécessaire,
un vrai dimanche matin,
calme et sans contraintes.
 

Les corneilles ont déjà débattu.


2 commentaires:

  1. Le même chez nous qui parvient à faire sécher le linge la tête en bas.
    Un vrai défi à la pesenteur ;-)
    Céline & Philippe

    RépondreSupprimer