chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mercredi 24 août 2016

l'ivresse des perruches

 
 
Ce matin, au cimetière parisien de Pantin, les perruches à collier, dès l'ouverture, semblaient excitées par leurs vols désordonnés, à la chasse aux bavardages.

L'avenue des Acacias de Besson, arborée de Morus alba, est une jonchée de mûres.


Mais l'oiseau vert, par icitte, dédaigne l'altitude du sol et préfère les épaisses frondaisons, où moult fruits aiment à profiter des grandes lumières de saison, et se gave jovialement.
 
A l'apex d'un jeune cèdre, une fauconne crécerelle, rare en ce type de positionnement sur ce site, voit sa quiétude chamaillée par deux pies que la présence de ce bec crochu insupporte ...


2 commentaires:

  1. Le Globe est plein d'êtres appréciant une bonne rasade de boisson (ou nourriture)fermentée. Des observations ont permis de le vérifier dans la nature pour des éléphants, singes et oiseaux.

    RépondreSupprimer