chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mercredi 3 août 2016

la bête galeuse






13 commentaires:

  1. Quelle patience pour prendre ces photos ! J'admire...
    Marlou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en fait, que je t'avoue, nous sommes rencontrés à 4-5 mètres de distance. L'animal est jeune, donc un peu niaiseux et dans un état sanitaire pas facile. Nous nous sommes regardés. plus loin, j'ai rencontré un autre individu du même âge, à 6-7 mètres, mais plus farouche, il ne s'est pas attardé !!! Comme quoi, l’opportunité doit être saisie au bon moment ! ;-)

      Supprimer
  2. Comme je l'ai pensé, il y a des renards dans le cimetière! J'aime la série de photos! So cute.
    If you do not mind, can I draw it?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le renard est jusque dans Paris !
      Mais il apprécie bien les cimetières parisiens de banlieue ...

      Bien entendu oui, tu peux utiliser ces images. ;-)

      Supprimer
    2. Si tu as besoin d'images plus grandes, demandes-moi ...

      Supprimer
  3. bonjour, peut-être qu'il est juste en train de changer de muer ?

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. Pourtant, de vilaines marques sur la tête, la poitrine, les flancs et la queue comme celle d'un chien à poil ras. Le frangin est pareil ...
      Perso, je ne vois pas une mue ...

      Supprimer
  5. Je me suis fait avoir ! J'ai cru que j'allais voir apparaître un chat !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les chats sont de moins en moins nombreux. Pas au point d'être moindre que le renard et très farouches !

      Supprimer