chasser le naturel



Virgílio Ferreira

samedi 9 juillet 2016

Au troisième point, à l'ombre

Hier matin, je suis allé au cimetière parisien de Pantin, avec l'idée de faire des points de miroise, le fion bien calé sur un banc public.

Au troisième point, à l'ombre, au bout de quelques minutes je capte et reconnais illico le son caractéristique du heurt entre des rémiges différentes et quand je me tourne doucement sur mon orient, ce sont les dernières saccades. Le tiercelet aviphage, au sol, a terminé la première phase de son acte de prédation et s'envole sans perdre de temps, après m'avoir zieuté, emportant un jeune merle vers les premières frondaisons profondes.


2 commentaires:

  1. Un drame dont tu es le temoin...
    Marlou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. dans ce genre de scène, je n'arrive pas à capter la notion de "drame" ... :-\

      Supprimer