chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mercredi 11 mai 2016

Joseph Peyron


Et voilà, le Joseph Peyron,
le vieux berger queyrassin
qui aimait attendre qu'on lui propose
de l'emmener au fond de la Chaurionde
mater les petits chamois tétant leur mère
tout en nous parlant, du mieux possible, de l'entretien
des aqueducs ravagés par les avalanches, à flanc de clapier
à chaque printemps ...
ou d'aller siroter une menthe à l'eau à saint-Véran,
en regardant l'aigle indigène se faire houspiller
par une paire de grands corbacs, est mort.



2 commentaires:

  1. Un vrai décor de western. Manque juste le bon vieux John Wayne sur son fidèle destrier ;-)
    Céline & Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laissons tomber ce fumeur de virginia,
      jusqu'à présent tout c'est très bien passé sans lui ...

      Supprimer