chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mardi 24 mai 2016

chants et flûtes



Ce matin,
alors que le coucou
qu'on entendait peu
ces deux derniers jours
redonne de la voix
une heure avant le lever de l'astre,
la huppe s'y est mise incessamment
pour souligner son intense activité
et le loriot aussi,
quand les dards solaires commencèrent
à caresser les jalousies
de la chambre nuptiale ..


demain, retour vers la belle province



4 commentaires:

  1. Tout ça dans un jardin ?
    Veinard ;-)
    Céline & Philippe

    RépondreSupprimer
  2. Quelle belle prairie sous les pins, tellement préférable au gazon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, le gazon sous pins et yeuses, pas évident !
      De bonnes vieilles mousses diverses et résistantes !

      Supprimer