chasser le naturel



Virgílio Ferreira

lundi 19 octobre 2015

et la corneille y fit honneur


En tout début d'après-midi, au pied de l'escalier descendant du pont du Carrousel au quai du port des Saints-Pères, à Paname, un couple de jeunes gens, assis, les pieds au-dessus de l'oued, cassent une croûte ...

Près d'eux, à portée de main, un paquet de petits beurres, ouvert, intéresse fortement une corneille noire qui finit par se servir,  s'éloigne d'un saut pour mieux tortorer le carré de biscuit.

En fait, l'oiseau noir quelques minutes plus tôt, leur a dérobé un biscuit du paquet qui était, alors, encore plus près d'eux. Devant cette audace, ils ont décidé de lui offrir les quelques petits beurres restants ... et la corneille y fit honneur.


2 commentaires:

  1. Réponses
    1. A force de manger toutes ces merdes, les oiseaux sauvages ont des déficiences en minéraux et on voit alors de ce oiseaux noir avec des plumes blanchissant ... Des effets du commensalisme-jeu.

      Supprimer