chasser le naturel



Virgílio Ferreira

samedi 19 septembre 2015

Le bon casse-dalle

  
Deux heures,
j'suis accoudé à ma fenêtre à zieuter
le ciel urbain nocturne
en croquant alternativement
dans un tronçon d'anguille fumée
et un quignon de pain un peu dur
quand mon regard attiré vers le bas
caresse le dos gris sombre,
sous le lampadaire,
de la fouine en chasse
marchant quiètement
le long d'une file impeccable de voitures en stationnement,
posant ses pattes antérieures sur un bas muret
pour renifler la haie de thuyas,
traversant la rue
pénétrant la cour de la crèche départementale,
grimpant sur le bas banc
et disparaissant en souplesse
le long d'une haie dense.
Le bon casse-dalle.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire