chasser le naturel



Virgílio Ferreira

dimanche 9 août 2015

Poèmes pour le busard saint-Martin


Sur le site numérique "theguardian",
Robert Macfarlane entame son papelard,
relatif à un recueil de poèmes intitulé "Hen Harrier Poems",
par ce paragraphe :
[...]
Entre 1837 et 1840, sur les terres de Glengarry dans le Inverness-shire, les carnets de notes des garde-chasses révèlent l'ampleur des massacres : 63 busards saint-Martin, 63 éperviers d'Europe,98 faucons pèlerin, 27 pygargues à queue blanche, 15 aigles royal, 18 balbuzard fluviatile, 6 faucons gerfaut, 11 faucons hobereau, 275 milans royal, 285 buses variable, 462 faucons crécerelle, 78 faucons émerillon, 35 hiboux grand-duc, ainsi que 198 chats sauvages, 246 martres et des centaines d'autres nuisibles.
[...]


Article lisible, en angliche, ici !


2 commentaires:

  1. Je ne peux pas comprendre la motivation des gens à blesser ces oiseaux. :-(

    Ce poète - très dévoué à son travail! Je pense que nous pouvons respecter ses idées sur observation de la nature ...

    RépondreSupprimer
  2. est-ce seulement compréhensible ??!! :-(

    RépondreSupprimer