chasser le naturel



Virgílio Ferreira

lundi 6 juillet 2015

Coup d'effroi sous la canicule ???




Huit heures vingt,
un héron passe à basse altitude,
cap au sud sans perdre de temps,
immédiatement suivi par un autre
qui tourne la tête de droite et de gauche
et balance ses vocalises plaintives
...

quasi dans l'aspiration,
soit dans la minute qui suit,
une douzaine de perruches à collier
auront tôt fait de rattraper les longs cous
...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire