chasser le naturel



Virgílio Ferreira

samedi 11 juillet 2015

"comme un avion ..."


Hier soir, ma blonde et moé
somme allés au kinos voir "comme un avion",
au Ciné104,
un film superbe qui donne de l'air.

A la sortie, nous nous sommes naturellement
dirigés vers le canal de l'Ourcq où
nous attendait une table sur le lé,
chez Agnès, pour siroter la Sagres.

Quiétude et petit courant d'air intermittent.

Par contre, au bout d'un moment,
la jeune pouffe, plastique mulâtresse,
verbiageant sans répit en énumérant,
à sa jeune collègue de burlingue,
les métastases, chimio et autres phases terminales
vécues dans sa famille de caractère et d'expérience,
nous a rapidement pompé l'air
avec sa conviction d'unicité clamée
...



6 commentaires:

  1. Arghhhh, je ne supporte pas les gens qui font des trophées personnels des maladies de leurs proches (ni même de leurs propres maladies, d'ailleurs) !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'autant plus en se donnant les moyens d'être entendue sur la place publique ...
      Sinon, va voir le film, un régal !! ;-)

      Supprimer
    2. Vu ce soir, du coup ! J'en suis encore toute ravie !

      Supprimer
    3. IOUPI !! j'aime ce genre d'info instantanée !!

      Supprimer
  2. Chez soi OK mais sur la place publique, la démocratie c'est aussi entendre les autres (:-Z

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. euh ... la démocratie ... la démocratie ...


      ça me dit quelque chose ... voyons voir ...

      Supprimer