chasser le naturel



Virgílio Ferreira

vendredi 29 mai 2015

tu sais que tu viens de ...


Au hasard des rencontres sur la toile, 
je m'étais inscrit sur un groupe de type
"tu-sais-que-tu-viens-de-...-quand-...".

Celui-ci avait trait à mon pays d'enfance :
géré par une idiote prétentieuse,
qui se cache derrière les blases de sa procréation,
et j'ai fini comme n'importe quel ornitho de la LPO,
viré pour avoir tenté de relativiser
la présence des radars d'un suivi migratoire,
en les comparant avec ceux du sémaphore.

Pour avoir dit "viandard"
à un qui réclamait de pouvoir
tirer plus de tourterelles,
je me suis fait traiter
d'"enculER",
de "lopette" et
 tout le toutim et virer
comme sur n'importe quelle liste de discussion
naturaliste francophone gérée par une chemise brune
(et il y en a !!).

Je retourne dans ce bled quand je veux
et j'emmerde les branleurs et
leur fierté mal placée d'être né quelque part.


2 commentaires:

  1. "Pour celui qui est né,
    c'est toujours un hasard"...
    Céline & Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oulala, pour comprendre de telles choses faut déjà avoir un cerveau, non ?

      Supprimer