chasser le naturel



Virgílio Ferreira

lundi 25 mai 2015

Tourterelle des râteaux



Ce matin, une pincée de dizaines de minutes avant dix heures locales,
c'est encore le grand calme, il fait gris au-dessus d'une quasi imperceptible bruine ...
je n'ai de cesse à m'interroger sur la vacuité du mitraillage sur quelque cible que ce soit,
quand une svelte silhouette sortant du sud-ouest se pose sur une antenne-râteau,
habituel perchoir à pies ou merles ou moineaux, ou mésanges ou palombes,
et à cette heure encore délaissée, à douze mètres de mon plan de travail :
une tourterelle des bois, qui prend juste le temps de disposer plumes et cap
avant de diriger à nouveau le bréchet vers où la volaille l'a souhaité ...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire