chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mercredi 8 avril 2015

Lointains alto-cirrus, tout là-haut ...

 
Ce matin, de la fenêtre de ma catiche,
quand les premiers rayons solaires ont caressé
la corniche d'un bas immeuble voisin,
ils se sont posés sur un petit mâle d'épervier
qui leur faisait face avec grand plaisir.
 
Un goéland chantait calmement,
une mésange apportait des brindilles
à la consolidation de son nid,
une tourterelle roucoulait
et des palombes vautrées sur les antennes-râteaux
se cherchaient du regard.
 

Lointains alto-cirrus, tout là-haut ...


2 commentaires: