chasser le naturel



Virgílio Ferreira

lundi 27 avril 2015

l'écureuil, le lion et l'hirondelle


Hier, visite du château de Vaux-le-Vicomte et de son jardin, en Seine-et-Marne. Les prévisions météorologiques semblant avoir un raisonnable décalage, nous avons ainsi bénéficié de conditions lumineuses certaines et d'une clémence douteuse.
 
Au-dessus des anciennes dépendances, une dizaine d'hirondelles de fenêtres tournoient tout en chantant.
A proximité du canal, dans la partie méridionale du parc, un bruant zizi donne de la voix, mais largement couvert par un rossignol puissant et infatigable ...
 

Sur la façade septentrionale du château, les lions dociles sculptés au-dessus d'une fenêtre, jouant avec un médaillon contenant l'hôte écureuil, portent sur le front un nid d'hirondelles et sur les reins les chiures des oiseaux migrateurs ...


4 commentaires:

  1. La symétrie des nids (et des chiures, comme tu dis) !!!! Je trouve ça génial :-) ! Cette photo est vraiment très très drôle ! Merci :-)

    RépondreSupprimer
  2. C'était une bonne, une belle journée.

    RépondreSupprimer