chasser le naturel



Virgílio Ferreira

lundi 6 avril 2015

jardins d'enfants


ce matin, j'ai traversé un jardin d'enfants ...

sont peinards les chiards maintenant ;
avant c'était :

"
non, Mathilde, ne manges pas le sable ! -
tu ne prends pas le râteau du petit garçon ! -
Johnny, tu ne tires pas la langue au gardien! -
Ne vas pas si loin ! -
" ..... etc., etc. ...

Maintenant, les vioques sont vissés à leur bigo

dit intelligent, absorbés par les messages
qui déboulent comme des tarés
et les mômes jouent
avec les affaires des autres,
mangent du sable,
vont où ils veulent ...

les vieux balancent un regard en coin, furtif,
et replongent comme des malades, au risque de
rater la prochaine alarme-pédophile.

On n'a pas fini de se marrer !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire