chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mercredi 11 mars 2015

dans la partie basse, sous les grands arbres


Ce matin,
j'ai traîné au travers de la vingtaine d'hectares
du cimetière parisien du père Lachaise ...

C'était calme,
les premiers touristes sont visibles vers 9 heures 30,
peu nombreux,
mais une forte proportion d'entre-eux
se déplacent avec leur bigonavigateur ;
parfois, ça n'a pas l'air évident, comme ces trois jeunes,
dans la partie basse, sous les grands arbres
qui avaient perdu leur connexion et qui m'ont demandé
où était la tombe d'un certain ...
Jim.

Plus de connexion et obligés de parler
à un barbare qui regarde en l'air.

Je leur ai conseillé la conservation,
où ils proposent des plans du site gratis,
avec un contact humain en sus et gratos aussi.

Bon, illimité peut-être pas,
mais une vraie trombine,
pas un émoticone !


2 commentaires:

  1. Je ne voulais pas de se promener trop loin dans ce cimetière sans un plan. Sûrement, je serais perdu!
    Is the "bigonavigateur" a GPS gadget?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le bigo (bigophone) en argot, c'est le téléphone. Le bigonavigateur, c'est un smartphone (?) avec une application navigateur.

      Des plans du cimetière sont offerts au bâtiment de la Conservation, gratuitement, et il n'est pas possible de se perdre dans ce cimetière. C'est un petit endroit d'environ 24 hectares (~60 acres) ... ;-)

      Supprimer