chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mercredi 4 février 2015

Ils me soûlent ces malades vieux avant l'âge !


Hier midi,

ma blonde et moé sommes allés chez Kim
rue de la Mouzaïa, manger un phô et un bo bun.

Petit resto chaleureux chauffé ; parce que hier,

une partie du lac du parc voisin était encore figée à midi.

J'étais, comme à mon habitude, à l'aise,

petit tricot de corps décoré et à manches courtes.

Après être passé au lavabo, un gugusse,

attablé et guindé dans son épaisse veste,
me mate et finit par me demander : "Zavez pas rop froid comme ça ?"
et je finis par lui répondre : "ben non, je suis encore à table, à l'intérieur" ...

Ils me soûlent ces malades vieux avant l'âge !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire