chasser le naturel



Virgílio Ferreira

dimanche 11 janvier 2015

je ne suis pas Charlie, mais j'ai suivi Charlie


A quatorze heures,
le métro de la ligne 5 n'avançait plus,
bondé,
alors nous sommes descendus à Ourcq
et dès le haut du canal Saint-Martin,
la foule joviale prenait ses aises
sur les artères neutralisées
et ensuite, pas à pas,
RÉPUBLIQUE !!!






6 commentaires:

  1. Réponses
    1. C'est vrai ! Le Charlie était omniprésent et tout c'est superbement bien passé !

      Supprimer
  2. Merci pour me porter. Je suis encore Anneke.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Portons-nous mutuellement, c'est mieux que de s’entre-tuer.
      Je suis Jean-Luc

      Supprimer
  3. Merci pour la marche pour la liberté précieuse!

    RépondreSupprimer