chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mercredi 3 décembre 2014

Milcendeau, peintre maraichin


En septembre, de retour d'un séjour dans le marais vendéen, je t'avais parlé de cet agréable musée, sis au Bois Durand, dans le sud de Soullans, 46° 46' 43" N - 1° 54' 33" O, sur l'ancienne propriété de Charles Milcendeau.

Aujourd'hui, je te propose quelques toiles du peintre du marais, qui a également beaucoup aimé l'Espagne.

Charles Milcendeau, 1872-1919.

La maison du peintre.

Autoportrait, 1907.

Autoportrait au béret rouge, 1913.

La bourrasque, 1913.

La bourrine bleue, 1916.

Bourrine dans le marais, 1907.

Maraîchine aux mains croisées, 1895.

Portrait de Marguerite, 1918.

Son père.

Vieille femme espagnole, 1901.

4 commentaires:

  1. Talentueux ce peintre, merci Jean-Luc de me l'avoir fait connaître. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il a beaucoup travaillé, tel un ethnologue, sur son pays.
      Les générations les plus récentes ont offert un agréable site, que ce musée, à la richesse de ce peintre.

      Supprimer
  2. La France est si riche avec les arts.
    Je aime beaucoup deux des dessins et en particulier l'Autoportrait au béret rouge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce peintre et ce musée on été deux énormes découvertes lors de ce séjour.
      La France est-elle plus riche en arts que d'autres pays ... va savoir ...

      Supprimer