chasser le naturel



Virgílio Ferreira

dimanche 28 décembre 2014

Bx


Je me souviens quand j'étais minot,
les épouses et leurs mômes
montaient sur les terrasses
de ces hangars plats
pour assister au départ vers l'Afrique
des cargos mixtes des Chargeurs Réunis,
emmenant époux, pères et amants.

Comment la corne résonnante
et gravement vibrante
pouvait ouvrir en grand les cœurs
et les robinets à larmes
alors que les amarres rejoignaient
le flot de la marée montante ...

Juste une marque, indélébile et invendable !!


2 commentaires: