chasser le naturel



Virgílio Ferreira

vendredi 28 novembre 2014

Les riches terrains de chasse semblent fidèles.



Oulala, cela faisait un bail que je n'avais pas fréquenté cette partie du canal de l'Ourcq, entre le parc de la Bergère et Raymond Queneau, à Bobigny ...

Hier, en revenant de la préf, avec mon beau permis sécurisé, j'en ai profité !!


De belles fresques murales sur les murs d'enceinte des vestiges d'une époque industrielle d'où, d'ailleurs revenait un mâle de bouvreuil pivoine me survolant pour rejoindre ses bons vieux arbres du parc paysager ...



Au pied de l'ancienne usine MBK, près des ponts ferroviaires de La Folie, l'épervière est venue marauder le long des quelques arbres sombres du talus, avant de prendre la direction du cimetière musulman, pendant qu'un cormoran pêchait dans l'eau turbide. Les riches terrains de chasse semblent fidèles.




Par bandes d'une demie douzaine éparses, les mouettes rieuses s'aspergent et se chamaillent.

Au dessus du pont Raymond Queneau, un héron cendré file quiètement vers le nord-ouest ...


2 commentaires:

  1. Une promenade dont tu nous fais profiter, merci à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, hein ... obligé, comment garder tout pour soi ? ;-)

      Supprimer