chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mardi 12 août 2014

la tronche du pèlerin




L'été dernier, j'ai assisté à un relâcher de rapaces, dans les Hautes-Alpes.

A chaque individu relâché, nous avions un petit historique de la bestiole, de la part du soigneur.

A l’occurrence, le front du faucon pèlerin vaseliné sur l'image ci-dessous, est dû au fait que dans la grande volière, à quasi chaque attaque sur une proie offerte, le bec crochu finissait sa course contre les filets de l'enclos ...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire