chasser le naturel



Virgílio Ferreira

dimanche 6 juillet 2014

De l'autre côté du canal ?


En bas de ma catiche,
à Pantruche-en-Francilie,
à partir de neuf heures et demie du matin
jusqu'à cinq heures du tantôt, une fauvette des jardins
n'a eu de cesse de vocaliser,
passant de l'albizia au mûrier platane
puis au marronnier tout en visitant les arbres de judée ...

Tout le long de son chant la pluie est tombée,
puis le vent à changé de secteur,
la pluie a cessé,
la volaille s'en est allée.

De l'autre côté du canal ?


2 commentaires:

  1. De l'autre côté du canal, sis à Voluche-en-Francilie, le ruhm et ce tout nouveau battement de jambe me réquisitionnent délicieusement au loin des vices quotidiens...

    RépondreSupprimer
  2. ach, les vices sans fin te rattraperont à leur gré

    RépondreSupprimer