chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mardi 14 janvier 2014

quatre-vingt cinq millions de jeunes arbres ainsi protégés


Dans un papelard de Alistair Munro; récemment publié dans le canard numérique "scotsman", les chiffres récoltés par le Forestry Commission Scotland quand aux cervidés de ses terres :
 
- vente de la venaison : près de sept millions d'euros sur les quatre dernières années.

- le prix de la venaison a augmenté de cinquante pour cent, en trois ans.

- près de trente milles cervidés sont abattus sur les terres gouvernementales,(quatre-vingt dix milles sur toute l'Ecosse).

- quatre-vingt cinq millions de jeunes arbres ainsi protégés par ces actions (sic).
 

 

9 commentaires:

  1. Ce qui me plait le plus c'est l'idée de vasectomie. Je crois que les aboutissants sont aussi dans "a country sports industry worth £240 million annually to the Scottish economy.”

    RépondreSupprimer
  2. Des arbres peut-être plantés grâce à des fonds FEDER et des cervidés nourris au soja transgénique ? ;-)
    Céline & Philippe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maladie de peau de la Terre !

      Supprimer
    2. ça vous gratouille ou
      ça vous chatouille ?

      :-]

      Supprimer
    3. Les chasseurs ne servent peut-être qu'à justifier des appels de fonds ;-)
      Céline & Philippe

      Supprimer