chasser le naturel



Virgílio Ferreira

lundi 7 octobre 2013

Tettigonia viridissima


Encore dans le Queyras, lors d'une promenade au travers d'une prairie constellée de colchiques, le long du torrent du Cristillan, une Grande sauterelle verte, Tettigonia viridissima, esquive ma large semelle crantée et vient se poser sur une gentiane en fin de cycle.

Je fiche un genou sur la souple verdure pour voir au plus près la bestiole longue de près de cinquante millimètres. Aucune crainte de sa part à la vue de ma crinière désordonnée, déployée en contre-jour, ou alors mon sourire idiot l'a rassurée !

Quand j'approchais mon index, selon la provenance, ses longues antennes se dirigeaient illico vers lui ...

6 commentaires:

  1. ohlla c'est superbe ta photo et cette rencontre
    c'est le genre de truc que j'aime quand on se ballade
    b i z s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben dis donc, toi ... tu as bien fait de passer par icitte !!

      ;-)

      Supprimer
  2. Wow, Jean-Luc, c'est une bonne photo de votre nouvelle amie verte!

    As-tu déjà vu une mante religieuse? (Have you ever seen a praying mantis?)
    Sont ceux des mots français corrects pour cet insecte? il est drôle!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hoy, Annie,

      sur la photo, il s'agit de la Grande sauterelle.
      Sinon, oui j'ai déjà vue la Mante religieuse, Mantis religiosa. Ce sont bien les bons mots pour désigner cet animal, en français. Bravo !
      Avez-vous également ces animaux, aux EUA ?

      Good night

      Supprimer
    2. Ahoy friendly one,

      Oui, je l'ai vu plusieurs fois. Il est toujours amusant de voir, comme un autre insecte, le bâton de marche. (en français, je ne sais pas!)

      Supprimer
    3. "Le bâton de marche" ?
      Peut-être un phasme, dans l'ordre des pterygotes et la famille des phasmidés ...

      Supprimer