chasser le naturel



Virgílio Ferreira

jeudi 17 octobre 2013

le plateau de Chambran


Au nord de Vallouise, contre la limite du coeur du Parc National des Ecrins, le plateau de Chambran et le lit du torrent de l'Eychauda.

Des chutes d'eau, des blocs erratiques, des saules, des pètasytes, des mélèzes, des marmottes, le crécerelle et la bartavelle, les chocards et une trentaine de vautours fauves terminant leur estive ...

A près de deux milles mètres d'altitude, 44° 53' N - 6° 29' E.





6 commentaires:

  1. Enfant de la montagne, j'y retourne en chantant, lalalalalalaalère : -)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. sses, un aplomb et un torrent et la chenille prend les airs !!!

      Supprimer
  2. j'ai passé 7 jours de vacances cet ét en aout à praloup
    je reconnais ces paysages !
    bises M.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Visiblement un bon moment, si tu n'as rien gommé !

      ;-]

      Supprimer
  3. un monde marqué par les glaciers.

    RépondreSupprimer