chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mardi 8 octobre 2013

48° 53' 34,98" N - 2° 25' 2,56" E

48° 53' 34,98" N - 2° 25' 2,56" E

Midi trente, je suis à la fenêtre de ma cuisine à bader et je remarque une quarantaine de bavardes mésanges charbonnières. Beaucoup se querellent, certaines essaiment jusqu'à l'albizzia adjacent ...
Au bout d'une dizaine de minutes, l'épervier est venu se poser sur une corniche d'immeuble riverain. Grand silence.
La première qui a tenté sa chance s'est faite enserrer. Furtif spectacle d'efficacité.

2 commentaires:

  1. elles ont en effet très bruyantes ces temps-ci et attirent l'attention d'amis et ennemis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, nan, il faut bien que jeunesse se passe ; se mesurer aux petits copains à la sortie du premier été, tout comme le nombre, génère un certain "vacarme" toujours propre à faciliter le prélèvement du prédateur !

      De là à parler d'ami/ennemi, en pleine sauvagerie ...

      ;-)

      Supprimer