chasser le naturel



Virgílio Ferreira

dimanche 7 avril 2013

Soissons, saint-Jean-des-Vignes - 01


Quand tu rejoins Soissons en arrivant du sud, tu captes facilement ces deux flèches dans ton champ de vision et c'est par là-bas que tes pas tacheront de t'amener, une fois le carrosse parqué ...

Mais en fait, ce n'est pas la cathédrale, c'est la ruine d'une abbaye : saint-Jean-des-Vignes, construite entre les treizième et quinzième siècles, démantelée au tout début du dix neuvième.

Le clocher le plus large et le plus haut est celui du nord ...

49° 22' 33" N - 3° 19' 28" E




5 commentaires:

  1. Réponses
    1. Perso, je trouve que l'architecture est encore plus expressive, quand on est au coeur de pareille ruine ou d'ouvrage démantelé ...

      Supprimer
  2. « Oui, deviens
    tout entier surgeon, tout entier feuille et fleur,
    tout entier fruit, et mouvement d'amour,
    pour tout comprendre. Et chante. »

    Extrait du poème Les plantes
    tiré de Usufruit de Narcís Comadira

    RépondreSupprimer
  3. Je vois dans votre dernière photo que le jardin est si peu à cette ancienne abbaye!

    Cette abbaye semble si complexe et délicat. A un moment il a dû être très très belle.
    It seems so intricate and delicate. At one time it must have been very very beautiful.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une abbaye de cette taille était une grosse entreprise, moult personnes y étaient employées ...

      Supprimer