chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mercredi 17 avril 2013

aux confins septentrionaux de Francilie

 
Hier,
de la méridienne au milieu d'après-midi,
une paire de buses n'ont eu de cesse de tournoyer,
se frôler,
s'éloigner pour mieux se rapprocher,
dans de résonants couinements,
au-dessus du bois des Gueules Cassées,
à Moussy-le-Vioque,
aux confins septentrionaux de Francilie ...
 
49° 2' N - 2° 37' E

2 commentaires:

  1. Les couinements des buses. Que de souvenirs pour moi. Parce qu'elles ne viennent pas en ville, apparemment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ornithologiquement correct, on dit que la buse miaule ...

      En ville ?
      Si, mais de passage, comme beaucoup d'autres oiseaux migrateurs ...
      ;-)

      Supprimer