chasser le naturel



Virgílio Ferreira

samedi 2 mars 2013

Sentiments d'un miroiseur de retour d'une province de l'aigle de mer


Je reviens d'une courte semaine aux Plats-Pays, de la dernière province sortie des eaux du royaume orange.
Réservation de chalets, en bonne compagnie, à Zeewolde pour un rapport qualité-prix intéressant : à peine plus de dix euros par tête et par jour, au bord de la Nuldernauw, au sud-est de Flevoland ... Météo favorable aux sorties en plein air, vent frisquet, ciel bas ...

Voici donc quelques notes gribouillées dans mon calepin :

- des harles piettes des deux genres et en nombre, jusqu'à l'accouplement, sur les mers intérieures au bon clapotis que sur les étangs lisses ...

- Quelques parades aériennes de hérons cendrés, tout en douceur, à proximité des nids ...

- Discussion avec un trappeur, sur Lepelaarplassen, qui chope de 20 à 25 rats musqués par semaine, sur ce site, dans un plan national de dératisation ...

- Sur Oostvaardersplassen, une réserve de nature de plusieurs milliers d'hectares, une oie cendrée laisse 15 kg de merde par an, sur le sol. La population totale estimée de cette espèce, en laisse 37 tonnes.



- des oies, cendrées, rieuses, des bernaches nonnettes ...

- l'aigle de mer, à son aire surveillée : un individu sur le nid, un autre à proximité ; chant et envol ...


- sur la sommité de la digue protégeant de la Markermeer, l'art naturaliste prend l'air :



- un festival de lumières ...

2 commentaires: