chasser le naturel



Virgílio Ferreira

vendredi 22 mars 2013

équinoxe


En ce " Jour d'équinoxe "
où la longueur d'une nuitée
est l'égale de celle d'une journée,
le noir sauvage à bec jaune vocalise
dans le noir illuminé du milieu urbain
dès deux heures et demie, trois heures.

Le rouquin et la fouine sont en pleine quête de provende,
le jeune boulanger kabyle vient d'allumer son arrière boutique.

Chante beau merle, chante, tu es plus audible
que la chaîne d'info continue qui nous ignore.

2 commentaires:

  1. ;) contente que tu écrives cela; ça me plaît.
    Bon week end. à peine ébauchée l'équinoxe déjà s'en retourne.
    Big bisous

    RépondreSupprimer