chasser le naturel



Virgílio Ferreira

lundi 11 février 2013

Port-Bloc


Le phare de Pointe de Grave
vu du bac transbordeur
à son embarcadère
de Port-Bloc.

8 commentaires:

  1. « Ô femme, œil du lendemain »

    Vers extrait du poème L'offrande amoureuse de Kama Kamanda
    (poète congolais contemporain)

    RépondreSupprimer
  2. " De la pointe de mon bic, je grave.
    De la pointe de mon bac, je débloque grave,
    et j'embarque."
    extrait de "Transbordeurs" de Lobsang Mandou, poète bouthanais contemporain

    RépondreSupprimer
  3. 525 pages au conteur...

    ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le nombre au carnet du conteur
      la corde au cou du pendu

      Supprimer
    2. Quand la quantité se confond d'avec la qualité... ça fait des p'tits !

      ;-P

      Supprimer
    3. La qualité pourrait se confondre ???!!!
      Cela se saurait !!

      :-]

      Supprimer