chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mercredi 13 février 2013

Bordeaux, un Combe


Rue Louis Combe

44° 50' 29" N - 34' 31" O

4 commentaires:

  1. « Ô vie, de quelle patrie nous viens-tu ?
    La férocité du désir est fibre des chairs
    Embrasées du sang des terres rêvées. »

    Vers extraits du poème Le versant de l'éternité
    de Kama Kamanda
    (2000 pages environ aux Éditions Présence Africaine)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a comme un Paul Eluard congolais !

      Supprimer
    2. Bah !
      quelques extraits disséminés deci-delà n'apportent rien à quelque poésie que ce soit, ni d'où qu'elle soit.
      Présence africaine, négritude, par bribes, ne peuvent suffire à diversifier une pauvre image prise dans une ville du commerce de bois d'ébène. Laisse béton !

      Supprimer
    3. Tuons-nous tous
      Dans les bois
      Tralalalalilala !

      Supprimer