chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mardi 18 septembre 2012

Plage des Chardons, à la Faute-sur-mer


A peine arrivés sur la côte vendéenne,
nous allons piquer une tête alors que
le soleil est passé dans la pièce d'à côté,
les derniers amoureux quittent les espaces ouverts,
les phares s'allument et déjà la marée remonte,
la dune est embaumée par l'hélichrysum ...

La déclivité est douce,
la houle pas plus haute qu'un tétard.
Le Pertuis Breton nous sépare de l'île de Ré.

Plage des Chardons, à la Faute-sur-mer
46° 19' 22" N / 1° 19' 23" O.


2 commentaires:

  1. Un délice de se baigner en septembre sur une plage déserte;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. l'espace libéré
      l'ambre solaire au rebut,
      plus un maillot de bain
      le plaisir intégral
      sans aucun superflu

      Supprimer