chasser le naturel



Virgílio Ferreira

jeudi 20 septembre 2012

La pointe d'Arçay


A partir de La Faute sur mer, sur le littoral de Vendée méridionale, la pointe d'Arçay, à l'embouchure du Lay, s'est étirée vers le sud-sud-est, sur plus de cinq kilomètres. A la fin du dix-huitième siècle, cette flèche, séparant l'Aiguillon-sur-mer du Pertuis Breton, n'existait pas ...

Lisons Fernand Verger, dans son ouvrage intitulé : "Marais maritimes et estuaires du littoral français" - ISBN 2-7011-3339-4 :

[...]
La pointe d'Arçay a connu une progression très rapide depuis deux siècles. C'est une flèche à crochets multiples qui accapare les apports de la dérive littorale vers le sud-est provoquée par les houles d'ouest du Pertuis Breton.
[...]

[...]
La progression de la pointe d'Arçay et sans doute aussi les extractions de sable en mer pratiquées pendant un certain temps ont privé la pointe de l'Aiguillon d'alimentation en sable.
[...]

Images prises depuis 46° 18' 2" N / 1° 17' 31" 0



2 commentaires:

  1. La Faute sur mer, un établissement typiquement judéo-chrétien ou alors dédié à la psychanalyse ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Visiblement, il peut y en avoir pour tous les goûts. Tu peux entamer ton choix avec des papiers de type "un nom bizarre ...", à cette adél : http://www.lafautesurmer.com/index.php?module=Contenus&func=viewpub&tid=2&pid=5

      Supprimer