chasser le naturel



Virgílio Ferreira

lundi 2 juillet 2012

Visite d'un jardin picard, un samedi de pluie ...


Après une belle matinée sur le littoral à miroiser les jeunes spatules, cigognes et avocettes, nous sommes allés visiter un jardin remarquable picard, dans la vallée séparant la Somme du Pas-de-Calais, dans des conditions climatiques exceptionnelles et lors des répétitions d'un groupe musical : "les tambours de la muerte" ...

Alors que les peaux tendues des mômes résonnaient dans la vallée, j'avançais nus pieds sur la grasse pelouse, à scruter les perspectives paysagères et les techniques de chasse de la grive musicienne ou du gobe-mouches gris ...

Les jardins de Valloires : 50° 20' 50" N - 1° 49' 15" E.




6 commentaires:

  1. un endroit délicieux même avec une bruine. de beaux souvenirs. et puis ces 130 jeunes spatules c'est formidable. il y en a toujours une vingtaine au polder de Mijdrecht.;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. quand tu ne regardes pas un jardin
      comme tu lirais un catalogue végétal,
      tout est alors (et également)
      possible !

      ;-)

      Supprimer
  2. Viva la Muerte en ces jardins picards dévolus aux tambours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et alors
      le val d'Authie a pris
      sa véritable dimension
      d'Authie-torium !!!

      Supprimer
    2. Ah, Monsieur fait dans l'Authie-railleur en risquant l'explosion ?

      Supprimer
    3. Dis donc, companheiro, ne serais-tu pas en train de m'Authie-tiller le sens de l'humeur ???

      ;-)

      Supprimer