chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mardi 24 juillet 2012

sentiments d'un miroiseur, de retour d'un court séjour de sur une route-digue ...



 

Court séjour près d'un étang partagé entre deux départements, en Picardie méridionale, sous un ciel anticyclonique.
 
Un couple de cygnes tuberculés et leurs six chiards ont tôt faits de sortir de la roselière dès qu'un humain sort de la grande bâtisse, la maîtresse des eaux leur servant une dose de blé, matin et soir ...
 
Un seul grèbe apprend la pêche à son seul rejeton quémandant à longueur de temps. Une vingtaine de colverts en éclipse et un couple de sarcelles d'hiver restent à proximité de la végétation.
 
Sur une vasière en queue d'étang, quatre chevaliers guignettes et deux culblancs cueillent des protéines invertébrées. Quelques rousserolles silencieuses montent vers les lumières nouvelles. Un couple de gobe-mouches gris alimentent le nid sis dans un boulin du calcaire. Des dizaines d'hirondelles de cheminée et quelques hirondelles de fenêtre, s'abreuvent et se baignent, sans cesse ...
 
Au crépuscule du soir la hulotte vocalise et s'éloigne ...
Au petit-déjeuner, une sterne pierregarin maraude au-dessus de l'eau et s'en va .
 
49° 15' 13" N - 3° 1' 51" E

3 commentaires:

  1. Le vert est si beau dans la nature...
    Amicalement
    marlene

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La palette de couleurs des frondaisons estivales est un vrai plaisir des yeux !

      Supprimer
  2. bonsoir,
    très belle sortie à ce que je vois
    bonne soirée
    christine

    RépondreSupprimer