chasser le naturel



Virgílio Ferreira

mercredi 11 juillet 2012

Saintes, la basilique saint-Eutrope - la crypte





10 commentaires:

  1. oui, les plantes se profilant, se déroulant, stylisées pour toujours. emerveillement total mais trop de paresse pour enregistrer chaque colonne au cours des voyages. merci pour ce beau travail.

    RépondreSupprimer
  2. Lourd et beau...Les cryptes ont toujours quelque chose qui prend à la gorge ...et fascinent .
    Trop frais aujourd'hui ,pour y séjourner ,sans avoir un frisson...
    Bonsoir l'ami .

    RépondreSupprimer
  3. bonsoir,
    ils s'amusaient bien à cet époque!!!!
    bonne soirée
    christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. crois-tu qu'il y avait plus d'accidents de rire que de travail ?

      :-D

      Supprimer
    2. bonsoir,

      j'ai utiliser ce terme amuser dans le sens qu'il travaillait bien même si c'est paradoxal!!!j'ai voulu dire du bel ouvrage,de la belle dentelle!!!
      bonne soirée
      christine

      Supprimer