chasser le naturel



Virgílio Ferreira

lundi 16 avril 2012

Ornithologie : sentiments d'un miroiseur de retour du Pas-de-Calais




Cette fin de semaine passée, une bonne compagnie restreinte et cosmopolite s'était fixé rencard à l'auberge de jeunesse de Calais, dès le samedi matin, histoire de passer deux bonnes journées dans le secteur ...


Premier aparté : un bon plan de couchage avec un rapport qualité/prix que cette auberge de jeunesse sise à deux pas de la plage, soit à proximité d'une noria de ferries reliant le RU. Pour en savoir plus, cliques sur cette adél :

Première étape proposée et admise par tous : le cap Gris-Nez, 50° 52' 24" N - 1° 34' 49" E ; tout d'abord pour la vue panoramique sur le détroit et la côte hostile de la perfide Albion dans un jour d'excellente visibilité : à ne pas éviter ...


Ensuite, les piafs ; ce samedi matin, les hirondelles de cheminée remontaient le littoral, certaines semblaient mettre le cap sur Dungeness, par dizaines ; puis une vague d'hirondelles de fenêtre optant pour les mêmes choix d'itinéraires. Puis la présence des pipits farlouse, de quelques bergeronnettes printanières captant aisément les lumières crues et un mot sur les laridés, des sternes caugek aux goélands et quelques fous de Bassan et cette femelle de crécerelle n'ayant de cesse de chasser sans relâche !!!
Et déjà une excellente demie journée au compteur !!

Comme balade et miroise post-prandiale, nous optons pour le marais de Tardinghen et la Motte du Bourg, pour commencer : 50° 52' 37" N - 1° 38' 50" E. Le sommet de la butte et son accueillant belvédère, à 38 mètres au-dessus de la mer est un excellent point de vue pour découvrir le milieu arrière-dunaire de l'illustre baie de Wissant, la grande roselière terrain de jeux sordides des fusiliers-sauvaginiers indigènes et quelques plans d'eau accessibles et observables de quelques postes de miroise au ras de l'onde ...



Hirondelles de trois espèces reprenant des forces, busards des roseaux en maraude, chevreuil parmi les argousiers et tout le toutim ...



Second aparté : pour en savoir plus sur dunes et marais de Tardinghen, cliques sur l'adél suivante :

Pour finir la journée, virée au platier d'Oye, revenu dans le giron de la légalité après que les grocs en furent expulsés, enfin ...

Petits gravelots, couple de sarcelle d'été en pied, grives draines au bec chargé de proie, avocettes pies et tout le bastringue ... A quelques hectomètres, sur un plan d'eau voué à la pêche, une colonie de mouettes rieuses et sternes caugek nidifiant et accueillant quelques mouettes mélanocéphales, le tout visible d'à quelques décamètres. Ici : 50° 59' 25" N - 2° 2' 45" E.


A ne pas éviter !!

Et pour terminer ce lumineux et aéré séjour, virée sur la RNN de Romelaëre, près de saint-Omer ... Un ciel sculptural, de vigoureuses risées, des lumières pour photographes et peintres ...

Autre aparté : pour en savoir plus sur cette réserve de nature, cliques sur l'adél suivante :


Sinon, va pour les grands classiques : phragmite et fauvette, la cormoranière dont une aigrette garzette nidifiant parmi toutes ces perles noires ; et ce dimanche il y avait un couple d'ouettes d'égypte !

Bon d'accord, le Chtiland et sa fricadelle et ses beffrois, mais toute sa sauvagerie n'est pas à délaisser. Saches en profiter !!


4 commentaires:

  1. en bonne compagnie ils miroisèrent une foultitude d'ailes de toutes longueurs dans le vent du nord... et le ciel! j'suis pas jalouse;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'imagine bien que dans les polders, ça devait également être assez spectaculaire !!

      ;-)

      Supprimer
  2. Wow, un vrai reportage avec de vraies têtes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ressens-je une vraie impatience qui pointe sa truffe ?

      ;-)

      Supprimer