chasser le naturel



Virgílio Ferreira

lundi 23 avril 2012

Communiqué de Presse de la Société Française d’Illustration Botanique


Communiqué de Presse de
la Société Française d’Illustration Botanique

Le 1er décembre 2011 est née la première Société Française d’Illustration Botanique.

La France a désormais rejoint les « sociétés » anglaise, américaine, hollandaise, australienne et bien d’autres encore constituées d’artistes et d’amateurs de dessins botaniques.

Cette association à but non lucratif a été créée par quatre artistes passionnées. Son objectif est de promouvoir et revaloriser la grande tradition de l’illustration botanique française, qu’elle soit artistique ou scientifique, ancienne ou actuelle.

La Société Française d’Illustration Botanique, par des actions de communication, des expositions, des visites, des cours, par l’édition de beaux livres comme les florilèges, va permettre de présenter cet art au grand public. L’association offrira la possibilité aux artistes, qu’ils soient professionnels ou amateurs, de présenter leur travail quelle que soit la technique utilisée, dessin au crayon ou au pastel, peinture à l’aquarelle, à la gouache, à l’acrylique ou à l’huile. Ils contribueront ainsi, à leur façon, au développement de cette discipline si particulière.

Déjà le succès pointe le bout de son nez. En trois mois la Société Française d’Illustration Botanique compte plus d’une trentaine de membres ! La majeure partie d’entre eux sont des dessinateurs connus et reconnus en France comme à l’étranger. « Nous sommes d’ailleurs très fiers, dit Agathe Haevermans, présidente de la Société, de compter dans nos rangs en tant que membres d’honneur deux artistes célèbres, Anita Walsmit Sachs-Jansen, de l’Herbier National de Leyde (Pays-Bas) et Jenny Phillips, de Melbourne (Australie), toutes deux artistes de renommée internationale ».

Artistes et amateurs de plantes sont invités à prendre part à cette formidable aventure avec la Société Française d’Illustration Botanique !

Petite histoire du dessin botanique

Si l’animal a été le premier sujet représenté par les hommes, les végétaux ont été reproduits beaucoup plus tard. Du Moyen Âge à la Renaissance, les moines cultivèrent dans des carrés de terre surélevés des jardins de simples, c’est-à-dire des jardins de plantes médicinales. Dans un esprit scientifique, ils décrivirent minutieusement par écrit cette pharmacopée qui très vite fut complétée d’illustrations. Ces planches et ces ouvrages, largement diffusés dans toute l’Europe par la gravure et l’imprimerie, engendrèrent un engouement pour le dessin botanique.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, tandis que les grandes expéditions scientifiques font découvrir à notre vieille Europe des plantes exotiques et tropicales, les planches botaniques se font toujours plus complètes et détaillées. De grands artistes comme Nicolas Robert (1614-1685), Claude Aubriet (1665-1742), Madeleine-Françoise Basseporte (1701-1780), Gerard van Spaëndonck (1746-1822), Pierre-Joseph Redouté (1759-1840) et son frère Henri-Joseph (1766-1852), pour n’en citer que quelques-uns, réalisent pour le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris de véritables oeuvres d’art qui constituent aujourd’hui le fleuron de ses collections.

Aujourd’hui, contrairement à d’autres sujets naturalistes, la photographie ne suffit pas à décrire scientifiquement les végétaux. En revanche, le dessin scientifique, véritable description schématique, permet de représenter tous les détails caractéristiques d’une plante. C’est pourquoi cette discipline a perduré dans toutes les institutions scientifiques botaniques comme le Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

Le dessin botanique est donc une discipline très ancienne en France. Bien qu’elle fascine toujours, elle est aujourd’hui tombée dans l’oubli auprès du grand public.

La création de la Société Française d’Illustration Botanique a donc pour but de redonner à cette discipline toutes ses lettres de noblesse.


La Société Française d’Illustration Botanique
 
La Société Française d'Illustration Botanique est une association loi 1901 à but non lucratif créée à l’initiative de quatre personnes :

· Agathe Haevermans : présidente. Dessinatrice scientifique à l’Herbier National du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris, responsable du Pôle Dessin scientifique du Département de Systématique et Evolution. Elle dispense également des cours d’aquarelle botanique et zoologique depuis plus de huit ans au Muséum. Elle a publié trois livres d’initiation au dessin botanique et naturaliste.

· Vanessa Damianthe : vice-présidente. Fervente illustratrice, elle travaille à l’Herbier National du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris.

· Françoise Pilard-Coppens : secrétaire. Elle a exercé au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris en tant que dessinatrice-graphiste.

· Françoise Derolez : trésorière. Dessinatrice passionnée de botanique et d’illustration naturaliste.
 
Le but de la Société Française d’Illustration Botanique est de :

· Promouvoir et revaloriser la grande tradition de l’illustration botanique française, qu’elle soit naturaliste ou scientifique, ancienne ou actuelle.

· Créer un réseau d’artistes et d’amateurs spécialisés en dessin botanique.
 
Comment s’inscrire à la Société Française d’Illustration Botanique :

· Pour devenir membre, il est demandé de constituer un dossier d’inscription qui contient une fiche de renseignements téléchargeable sur www.sfib.fr, un CV détaillé, une lettre de motivation, des scans ou photographies de qualité des oeuvres et une lettre de recommandation de parrainage d’un membre actif de la SFIB.

· La cotisation annuelle des membres actifs en 2012 est de 30€.

Infos pratiques

· Société Française d'Illustration Botanique
Madame Agathe Haevermans
16, rue des Fontaines
77400 Thorigny-sur-Marne
FRANCE
· Site Internet en construction : www.sfib.fr
· Courriel : contact@sfib.fr
· Visuels disponibles sur demande : contact@sfib.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire